Je suis née en 1986 à Kagoshima, au Sud du Japon. Après mes études universitaires en sciences humaines et une brève carrière de modèle et de présentatrice, j’ai décidé de devenir photographe.

La catastrophe de Fukushima est à l’origine de mon projet de venir à Paris étudier la photographie. Le fait d’être partie de mon pays m’a ouvert les yeux jusqu’à me faire perdre tous repères. Ce vertige est aujourd’hui le moteur de ma créativité. Ma démarche artistique traduit une recherche constante sur moi-même et sur mes nouvelles impressions face au monde. J’ai modelé mon travail à l’image d’un recueil de monologues dans lesquels s’expriment mes pensées intimes.

Cette année je me suis concentrée sur ma vision personnelle de l’érotisme et son rapport à la société actuelle.